Merry Gentry 1

Merry Gentry tome 1: Le baiser des ombres

"Il y a plein de gamines qui rêvent de devenir un jour princesse chez les fées mais, croyez-moi, c'est complètement surfait ! A l'Agence de détectives Grey, personne ne sait que je suis la Princesse Meredith NicEssus. Cela veut dire que j'ai réussi à cacher ma véritable identité à une tripotée des meilleurs médiums de la ville. Une belle prouesse. Mais mon glamour ne nie rend pas immortelle. Et puisque mon cousin veut ma mort, il vaut mieux que je me planque. Le fait que le jeu "Cherchez la Princesse" soit devenu plus célèbre que "Cherchez Elvis" m'a facilité les choses, c'est évident : La Princesse Meredith dansant à Paris, flambant à Las Vegas... Après trois ans, je fais toujours la une de la presse à scandale. Cela dit, à en croire les derniers gros titres, je suis aussi morte que le King".

Dès le début, on suit l'histoire de Merry une princesse Fey qui se cache de sa tante à Los Angeles dans un cabinet de detective. Deux femmes y viennent, ce qu'elles ont en commun leur mari/amant qui les brutalise et les terrifie. Et Merry est envoyé en tant qu'appat. Cette première histoire qui ne sera pas développé après le chapitre 6...  Cela est juste un bon prétexte pour une scène de sexe et je trouve dommage car tout le long du livre on a le droit à ce genre de scène qui ne font pas vraiment avancer l'intrigue. J'ai eu beaucoup de mal à adhérer à l'histoire et à ses personnages. On ne décrit pas vraiment ce qu'est un feu, un sidhe. Je trouve que les descriptions des personnages ne sont pas assez décrit, j'ai eu beaucoup de mal à me les imaginer. Et puis au final dans ces 500 pages, il ne se passe pas forcément grand chose, la confrontation avec la tante arrive à la fin.

Donc c'est plutôt une déception, je vais quand même tenter le tome 2 car il est dans mal PAL mais je ne suis pas très enthousiaste, on verra si Anita Blake, l'autre série de l'auteur me passionne plus!