La gifle

La gifle de Christos Tolkias

Lors d'un barbecue entre amis, un adulte gifle un enfant qui n'est pas le sien. Cet incident déclenche une réaction en chaîne, explosive, qui fait voler en éclats les faux-semblants et révèle avec la violence d'un boomerang le tableau implacable d'une société en pleine confusion. Provocant, urgent, impitoyable, un roman coup de poing, une révélation. 


Et voilà mon premier gros coup de coeur de l'année 2012! J'avais repéré ce livre dans le catalogue de France Loisirs et quand j'ai vu qu'il était sorti en poche, je n'ai pas pu résister, et j'ai bien fait.

Christos Tolkias est un auteur australien d'origine grecque. Je n'avais jamais lu de livre australien ou grecque, et bien voilà qui est fait. La gifle est un roman contemporain qui raconte l'histoire d'une gifle donnée par un adulte à l'enfant d'un autre dans un barbecue. De cet incident mineur va découler de nombreux autres incidents. C'est une grosse brique de 600 pages que j'ai lu très rapidement! On découvre l'histoire via plusieurs narrateurs qui nous donnent différents points de vue et qui nous permettent de voir l'incidence qu'à la gifle sur leur vie.  J'ai beaucoup aimé Aisha la vétérinaire d'origine indienne qui doit faire un choix entre le cousin de son mari et sa meilleure amie, Connie, cette adolescente complètement paumée. Je me suis mise en colère contre Rosie qui se laisse aller à cette vie, qui tête encore son fils alors qu'il a clairement dépassé l'âge qui s'entête à mener cette vie qui ne la rend pas heureuse. Et puis Anouk qui se veut indépendante mais qui ne l'ai pas forcément.

Au début, j'ai eu du mal à mettre en place tous les personnages car on commence par le point de vue d'Hector qui reçoit tout ce beau monde pour le barbecue. Les présentations sont faites rapidement. Christos Tolkias nous montre chaque personnage avec ses qualités et ses défauts, ils sont tous complètement différents et je me suis attachée à chacun d'entre eux. On comprend leurs erreurs et on leur pardonne très vite.

J'ai aussi trouvé que ce livre met en avance de nombreux défauts de notre société actuelle: le racisme qui est très présent dans ce livre, l'abus d'alcool et de drogue pour échapper au quotidien, les gens qui deviennent de plus en plus procéduriers. 

Et puis il se passe en Australie, à Melbourne plus précisément. Et un peu de dépaysement ne fait pas de mal, bien au contraire!

Un livre à dévorer, que je vous recommande!!

Logo Livraddict