couv45593974

L'âge des miracles de Karen Thompson Walker


Et si nos journées commençaient à s'allonger, d'abord de quelques minutes, puis de plusieurs heures, jusqu'à ce que le jour devienne la nuit et la nuit le jour ?


Une journée d'octobre apparemment comme les autres, l'humanité découvre avec stupeur que la rotation de la Terre a ralenti. Les jours atteignent progressivement 26, 28 puis 30 heures. Tandis que certains voient dans ce changement inexpliqué un signe que la fin est proche et cèdent à la panique, d'autres, au contraire, s'accrochent coûte que coûte à leur routine, comme pour nier l'évidence.
Bientôt, la gravité est modifiée et certaines personnes sont touchées par un syndrome provoquant des malaises à répétition, les oiseaux sont désorientés et s'écrasent, les marées se dérèglent et les baleines s'échouent...
En Californie, Julia est le témoin de ce bouleversement, et de ses conséquences sur la communauté, sa famille, et elle-même. Adolescente à fleur de peau, elle entre dans l'âge ou son corps, son rapport aux autres et sa vision du monde changent : l'âge des miracles.


Alors la terre ralentit son rythme jour après jour entraînant Julia, sa famille et le monde dans le chaos.

Cela arrive petit à peitt, mais tout de suite Julia perd sa meilleure amie qui déménage dans l'Utah. Quand elle en revient, elle sera différente mais l'auteur ne nous explique pas son changement de comportement. J'ai eu de la peine pour Julia qui se retrouve seul du jour au lendemain. Elle a 12 ans, mais je l'ai trouvé assez mature pour son âge. Il lui arrive des évènements douloureux : l'humiliation que lui fait subir Daryl, la relation de ses parents, l'abandon de sa meilleure amie. C'est quelqu'un de timide et solitaire qui encaisse sans broncher. Tiens çà me rappelle quelqu'un.

L'intrigue correspond un peu à l'idée que je me fais de la fin du monde: d'abord tout le monde fait des provisions et puis la situation dégénère. Ici, la situation s'aggrave surtout pour une catégorie de personne. En effet suite au rallongement des journées, les Etats prennent une soclution radicale. Il reste à un système de 24heures. Dès lors, on retrouve les gens qui suivent le rythme horaire, et ceux qui décident de dormir quand le soleil se couche et d'être éveillé sinon. Ce sont ceux qui suivent le rythme solaire. Peu à peu, ils deviennent les parias de la société et victime de racisme.

Karen Thompson Walker a une jolie écriture qui il est vrai n'est pas très rose mais j'ai passé un très bon moment en compagnie de ce bouquin.

Je vous le conseille.

Logo Livraddict